Ét.Nadji.fr/

Du code, des mots, des livres.

Étiquette : Recherche

De la désillusion à la précarité : la réalité des chercheurs français

https://www.slate.fr/story/214671/recherche-precarite-chercheurs-francais-france-salaire-travail-pression-doctorat-covid19-production-scientifique

🔗 Permalien

Archives de la recherche : Pourquoi et pour qui un chercheur dépose-t-il ses archives ?

https://phonotheque.hypotheses.org/33401

Flux 🔗 Permalien

L’effet Matthieu

https://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_Matthieu

Intéressant.
les mécanismes par lesquels les scientifiques, les établissements d’enseignement supérieur et les entreprises les plus reconnus tendent à entretenir leur domination dans le monde de la recherche et de l’innovation technologique. […] Cette appellation fait référence à une phrase de l’Évangile selon Matthieu : « Car on donnera à celui qui a, et il sera dans l’abondance, mais à celui qui n’a pas on ôtera même ce qu’il a. »

🔗 Permalien

Du notebook au bloc-code

https://www.arthurperret.fr/du-notebook-au-bloc-code.html

Les notebooks ont l’air de plaire surtout aux chercheurs et chercheuses, parce qu’en tant que travailleur de l’édition, c’est pas mon cas.
Un fichier docx n’est pas moins exécutable qu’un notebook Jupyter : quand on ouvre un docx dans Word, on voit le rendu d’un code source ; on peut éditer ce rendu, ce qui modifie le code source ; on peut définir des variables (les styles) qui propagent des paramètres à de multiples objets ; on peut programmer des actions via des macros ; etc.
L’ambiguïté de la définition d’un format de fichier texte « simple » est là ; hors contexte un fichier à balisage léger (ou moins léger, genre du TeX) peut paraître simple. Mais il faut tout un attirail pour en faire quoi que ce soit.

Flux 🔗 Permalien

Archives ouvertes obligatoires à l’université de Nantes

https://www.affordance.info/mon_weblog/2021/06/archives-ouvertes-obligatoires-universite-nantes.html

Si on ne rend pas le dépôt dans une archive ouverte obligatoire, les chercheurs même favorables à l’accès ouvert ne déposent rien – manque de temps, incertitude juridique, difficultés informatiques, etc. Et parfois ils n’ont même plus les fichiers de leurs articles et se retrouvent à les demander à l’éditeur.

🔗 Permalien

Le CNRS ouvre les résultats de la science

https://www.cnrs.fr/fr/cnrsinfo/le-cnrs-ouvre-les-resultats-de-la-science

🔗 Permalien

Dictionnaire des francophones : le français par tous

https://lejournal.cnrs.fr/articles/dictionnaire-des-francophones-le-francais-par-tous

🔗 Permalien

Sur le Web, des musées nationaux en mal de résolution

https://www.liberation.fr/culture/arts/sur-le-web-des-musees-nationaux-en-mal-de-resolution-20210429_RKMGCCXJKJB7RAQ5AWRCBGRNZY/

🔗 Permalien

Le passé n’existe pas - La théorie [du complot] du récentisme

https://www.youtube.com/watch?v=zk6gdRh5aKk

🔗 Permalien

No, american academe is not corrupting France

https://www.chronicle.com/article/no-american-academe-is-not-corrupting-france

Le site est assez chiant avec son overlay. Donc, en commentaire (ou alors utilisez le mode Lecture du navigateur).

In a much-discussed speech on the topic of “Islamist separatism” in October 2020, the French president Emmanuel Macron accused the French academy of succumbing to the American fashion of identity politics. He warned against French thinkers’ seduction by “dangerous” theories forged in the fires of U.S. campuses. His particular targets were postcolonial studies and critical race studies.

“Many of these topics in which France used to excel academically have been undermined, and we have abandoned them,” Macron declared. French intellectuals, he lamented, have “yielded to other academic traditions,” specifically “Anglo-Saxon traditions based on a different history,” a history that, he claimed, “is not ours.”

The speech received significant media attention in France and the United States. On the American side, a spate of opinion pieces questioned whether “woke” culture would irrevocably polarize French society, and saluted Macron’s effort to protect “classical liberal values.” Others asked if we were witnessing “the end of French intellectual life.”

France, of course, has long feared Americanization. But the fascination triggered by this latest episode in a centuries-long culture war between the two nations stems from an unexpected role reversal. Typically, the United States is imagined to export Hollywood blockbusters, fast food, and bloated naïveté on the order of Netflix’s Emily in Paris; France is imagined to export fine wine, radical ideas, and François Truffaut.

But the United States smuggling radical ideas into France? That’s a very different proposition.

A tidal wave of recognition about how power is wielded along axes of race, gender, and sexuality has breached the fortress of French culture. France’s sense of its cultural superiority thrives in insularity — it is a function of a liberality, not to say a libidinality, unencumbered by the clichés of morality.

This exceptionalist posture has long been wearing thin. It has definitively outlasted its welcome when it is deployed, as Macron has deployed it, as a tool for courting the far-right electorate.

What is really at stake here is the use of the university as a pawn in a concerted anti-Islamic campaign.

Macron’s dog-whistle attacks on postcolonial studies — a catch-all term covering everything from anticolonial thought to critical race theory, intersectional theory to Black Lives Matter — leverage racism and xenophobia, laced with a general anti-intellectual sentiment, to woo conservative voters in view of the 2022 presidential election. Long gone is the 2017 candidate who presented himself as the last bastion against Marine Le Pen’s quasi-fascist Rassemblement National (formerly known as Front National). Macron’s new strategy is to position himself as the guardian of French traditions and law and order.

The president’s accusations, in other words, are not an isolated incident but the preliminary stage in a calibrated government offensive.

In late October 2020 the French minister of education, Jean-Michel Blanquer, declared in an interview that there was “a battle to wage against an intellectual matrix coming from American universities.” In Blanquer’s cross hairs were “intersectional theses” whose supposed essentialism he deemed incompatible with French republican ideals. According to Blanquer, intersectionality fosters communalism, rather than universalism. As such, it is aligned with “Islamist interests.”

On February 14, 2021, the French minister of higher education, Frédérique Vidal — another Macron surrogate — upped the ante by announcing that she would commission an official research investigation into “Islamo-leftism,” which, she claimed, “gangrenes all of society, and the university is not impervious.” The phrase “Islamo-leftism,” until recently confined to far-right platforms, describes a fantasized alliance between anticapitalist and Islamist militants.

French scholars responded immediately by writing an open letter denouncing a “witch hunt” that scapegoated critical race studies and postcolonial studies as a way of distracting from the heightened precarity of students and workers as a result of the neoliberal restructuring of the university. More recently, international scholars issued a powerful statement of solidarity with postcolonial academics and activists in France.

A number of leading figures in France are challenging the frankly incredible claim that racism and colonialism are somehow “not native” to France. Among these are academics like Mame-Fatou Niang, Françoise Vergès, Louis-Georges Tin, and Achille Mbembe, as well as public figures like Christiane Taubira, Rokhaya Diallo, Houria Bouteldja, and Assa Traoré.

To present these figures as the naïve disciples of “social-science theories entirely imported from the United States” is to erase a long tradition of anticolonial thought. It is the tradition of Aimé and Suzanne Césaire, Frantz Fanon, Édouard Glissant, and many others who argued that we must break the artificially nationalist frame, championed by countless others before Macron, if we are to reckon with France’s role in a racist and extractive history of empire.

So to characterize the history of racism and colonialism as “not ours” disavows France’s colonial past and present. Similarly, to identify the insurgent critical moment as originating in the United States ignores that much of the so-called American Theory that troubles the French government has roots in what came to be known as “French Theory” in the 1970s and '80s.

This irony is redoubled if we take into account that, as the French intellectual historian François Cusset influentially argued, French Theory is an American invention. Many French intellectuals derided the American academy’s embrace of Gilles Deleuze, Julia Kristeva, Michel Foucault, Jacques Derrida, and Hélène Cixous, among others.

Building on their work, thinkers like Gayatri Spivak, Judith Butler, Homi Bhabha, and Edward Said laid the foundations of postcolonial, queer, and gender studies. (Those scholars working in the United States were themselves not immune to the accusation that they had wrongly derived a politics that was not native to French theory.)

The biggest irony of all, in the end, might be that, in feigning to defend France against American influence, Macron has borrowed a page from the American conservative’s playbook. And treating criticism of France’s colonial history, discriminatory practices, and police brutality as byproducts of a new form of American imperialism only reproduces the disavowal of an intellectual tradition based on a different history, which is very much France’s.

Recognizing this is all the more urgent in light of the rise of neofascism in Europe and globally. It will take more than symbolic gestures like Macron’s recent proposal to rename French streets after notable figures from the former colonies (among them, Frantz Fanon and Aimé Césaire, whom he called “cultural heroes”). It will take engaging these thinkers seriously — not as cultural heroes but as anticolonial thinkers.

Césaire uses the phrase “boomerang effect” in his 1955 essay “Discourse on Colonialism” to describe how colonialism returned to haunt Europe under the guise of fascism. If we want to understand how something like Nazism came out of the so-called enlightened West, Césaire contends, “we must study how colonization works to decivilize the colonizer.” When the French refuse to recognize this history as theirs, Césaire warns, “a universal regression takes place.”

What threatens France is not the pseudo-notion of Islamo-leftism or the influence of foreign thought, but the persistent regression of its own historical feedback loop, a narrative of exceptionalism that must be disrupted by a new generation of scholars and activists.

🔗 Permalien

Qu’avons-nous fait de la recherche ?

https://binge.audio/podcast/programme-b/quavons-nous-fait-de-la-recherche

Flux 🔗 Permalien

La grenouille qui voulait se faire aussi grosse que le boeuf

https://sysdiscours.hypotheses.org/352

Et pourquoi, comme on me l’a demandé, ne pas inclure les expressions « gender studies » ou « écriture inclusive » ? Parce que faut pas non plus exagérer : faites donc une liste de toutes les notions de sciences humaines que vous ne comprenez pas et que donc, par définition, il faudrait arrêter d’étudier, et ça sera plus simple.
Joli tacle quoiqu’encore très gentil.
Que dire après tout cela ? Qu’avant de juger un terme sur de simples rumeurs colportées sur une chaîne de télé trop racoleuse ou un réseau social trop électrique, il suffit d’aller lire. Parce que lire reste encore la meilleure réponse à apporter à l’ignorance, aux idées reçues, aux raccourcis commodes, aux paresses intellectuelles ou aux ignorances légitimes. Ne pas savoir, ce n’est pas grave : nous sommes toutes et tous ignares sur bien des sujets. Ne pas savoir et prétendre que l’on a pas besoin de savoir pour se faire une idée, c’est non seulement bête à manger du foin et dommage en général, mais c’est surtout dangereux pour nos fragiles régimes démocratiques – et surtout pour l’indépendance de la recherche. Au final, on a le droit de questionner, de débattre et de discuter autour de ces questions (et encore heureux) : mais faisons-le dignement.

🔗 Permalien

Islamo-gauchisme et Maccarthysme

https://www.themeta.news/interviewislamogauchisme/

Flux 🔗 Permalien

Les revues scientifiques et le langage non-exclusif

https://twitter.com/pandovstrochnis/status/1362705328077496320

🔗 Permalien

ORCID : l’identifiant chercheur pour une science ouverte

https://www.youtube.com/watch?v=LBh-D9Wx0k8

Via Daniel Bourrion.

🔗 Permalien

L’accès ouvert amène à 1,72 fois plus de citations, mais l’article concluant ainsi est sous paywall [livre via l'identifiant doi]

https://twitter.com/SoundofScFr/status/1354017249896574976

🔗 Permalien

En France, un système qui fait perdre l’envie de recherche

https://www.liberation.fr/france/2020/12/09/en-france-un-systeme-qui-fait-perdre-l-envie-de-recherche_1808191

🔗 Permalien

Reviewers, don’t be rude to nonnative English speakers

https://www.sciencemag.org/careers/2019/10/reviewers-don-t-be-rude-nonnative-english-speakers

🔗 Permalien

« Il faut déconstruire scientifiquement le discours du professeur Raoult »

https://usbeketrica.com/article/il-faut-deconstruire-scientifiquement-discours-professeur-raoult

Je connais des dizaines de chercheuses et de chercheurs qui restent sur le carreau malgré des travaux brillantissimes, des thèses publiées chez d’excellents éditeurs, citées à l’étranger — bref, tous les signes extérieurs d’excellence scientifique. L’ethos de la science dont on parlait au début va mal car il y a une précarisation du milieu due à la course à la publication.

🔗 Permalien

Une méthode pour survivre à la lecture de travaux universitaires

https://carnetmodiie.com/2020/09/05/lire-sciences-sociales/

🔗 Permalien

L’open science en transition : des pirates à la dérive ?

https://www.nextinpact.com/article/30387/109140-lopen-science-en-transition-pirates-a-derive

🔗 Permalien

Text Technologies – A History

https://www.sup.org/books/title/?id=28275

Assez curieux. Pas de TDM malheureusement…

🔗 Permalien

Journal accepts fake story about scooters and hydroxychloroquine

https://scienceintegritydigest.com/2020/08/16/journal-accepts-fake-story-about-scooters-and-hydroxychloroquine/

🔗 Permalien

Forward to the Dark Ages of document processing

https://nlphist.hypotheses.org/432

Flux 🔗 Permalien

Why [Zenodo is] removing the Altmetric.com badges

https://blog.zenodo.org/2020/07/09/2020-07-09-altmetric-badges/

🔗 Permalien

Quand les chercheurs se libèrent des revues scientifiques au coût exorbitant

https://theconversation.com/quand-les-chercheurs-se-liberent-des-revues-scientifiques-au-cout-exorbitant-97355

🔗 Permalien

Visualisation, l’interprétation modélisante

https://editions-b42.com/produit/visualisation/

🔗 Permalien

Aaron Swartz : hacktiviste des savoirs

https://www.franceculture.fr/numerique/aaron-swartz-hacktiviste-des-savoirs

🔗 Permalien

Recherche : les ambitions du gouvernement revues à la baisse

https://www.soundofscience.fr/2264

« l’Élysée et le ministère précisent que ces 5 milliards seront étalés sur 10 ans. L’investissement serait donc de 500 millions d’euros de plus dans le budget recherche par an, soit 2% d’augmentation du budget du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche et non 20 % dès l’année prochaine. »
« 5 milliards d’euros sur 10 ans contre 10 milliards sur 7 ans »

🔗 Permalien

No free view ? No review !

https://nofreeviewnoreview.org/

🔗 Permalien

Pourquoi diffuser des travaux de recherche sous licence « Pas de modification » n’est pas une bonne idée

https://scinfolex.com/2020/04/27/pourquoi-diffuser-des-travaux-de-recherche-sous-licence-pas-de-modification-nest-pas-une-bonne-idee/

🔗 Permalien

Do us a favor

https://science.sciencemag.org/content/367/6483/1169

« If you want something, start treating science and its principles with respect. »

🔗 Permalien

L’éditeur Elsevier rend l’accès aux articles sur le coronavirus gratuit [privatisés par ses soins au préalable]

https://www.actualitte.com/article/monde-edition/l-editeur-elsevier-rend-l-acces-aux-articles-sur-le-coronavirus-gratuit/98947

🔗 Permalien

Sci-Hub users cost ASA journals thousands of downloads, and that’s OK

https://familyinequality.wordpress.com/2020/01/15/sci-hub-users-cost-asa-journals-hundreds-of-thousands-of-downloads-and-thats-ok/

🔗 Permalien

Les jeunes chercheurs préfèrent les sites illégaux aux [contrats des] bibliothèques universitaires pour se documenter

https://www.archimag.com/bibliotheque-edition/2020/01/28/chercheurs-sites-illegaux-bibliotheques-universitaires-documenter

🔗 Permalien

Note d’opportunité sur la valorisation des logiciels issus de la recherche

https://www.ouvrirlascience.fr/note-dopportunite-sur-la-valorisation-des-logiciels-issus-de-la-recherche/

Les 9 recommandations de la note :
  1. Entrer dans la conversation internationale et susciter des collaborations sur le sujet.
  2. Faire reconnaître la spécificité du logiciel, qui n’est pas « juste une donnée », en particulier dans la discussion sur la notion de FAIR data.
  3. Promouvoir les bonnes pratiques pour l’archivage et le référencement des logiciels de recherche.
  4. Construire une notion consensuelle de ce qu’est une « contribution » à un logiciel de recherche.
  5. Construire des outils mettant en œuvre cette notion de contribution dans le but de pouvoir créditer effectivement des auteurs / concepteurs pour leurs contributions logicielles.
  6. Promouvoir un schéma normalisé de métadonnées partageables relatives aux logiciels, en vue d’une ouverture des métadonnées de logiciels issus de la recherche.
  7. Encourager les établissements académiques à partager les métadonnées des logiciels de recherche.
  8. Définir une stratégie et des procédures communes d’évaluation, de pérennisation et de valorisation des logiciels sous licences libres.
  9. Favoriser la création de « boîtes à outils juridiques » permettant de pérenniser les logiciels libres issus de la recherche.
Texte en PDF : https://www.ouvrirlascience.fr/wp-content/uploads/2020/01/Note_opportunite_logiciel_recherche.pdf

🔗 Permalien

Aux États-Unis, la guerre pour l’accès ouvert a commencé

https://www.actualitte.com/article/monde-edition/aux-etats-unis-la-guerre-de-l-acces-ouvert-a-commence/98816

Non mais la lettre ouverte de l’AAP ☺ :
« Si ces propositions entraient en vigueur, non seulement elles anéantiraient un pan entier de notre économie, mais elles coûteraient également des milliards de dollars au gouvernement fédéral, saperaient la recherche scientifique et la capacité d’innovation de notre pays, tout en affaiblissant considérablement la position commerciale des États-Unis »
Un meilleur accès à la connaissance = invocation des plaies bibliques.

🔗 Permalien

La diffusion des thèses électroniques à l’heure de la Science Ouverte

https://scinfolex.com/2020/01/11/la-diffusion-des-theses-electroniques-a-lheure-de-la-science-ouverte/

🔗 Permalien

L’édition française de revues scientifiques: plan de soutien et évaluation des effets de la loi pour une République numérique

https://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid148318/l-edition-francaise-de-revues-scientifiques-plan-de-soutien-et-evaluation-des-effets-de-la-loi-du-7-octobre-2016-pour-une-republique-numerique.html

🔗 Permalien

Les données scientifiques, un trésor à partager

https://lejournal.cnrs.fr/articles/les-donnees-scientifiques-un-tresor-a-partager

🔗 Permalien

Open Science Talk

https://soundcloud.com/opensciencetalk

🔗 Permalien

🔓 How to read a [scientific] paper

http://blizzard.cs.uwaterloo.ca/keshav/wiki/index.php/HTRAP

🔗 Permalien

Les revues scientifiques, nouvel outil des autorités contre les Ouïghours

https://www.actualitte.com/article/monde-edition/chine-les-revues-scientifiques-nouvel-outil-des-autorites-contre-les-ouighours/98198

🔗 Permalien

Open Access : Quels nouveaux outils pour publier ? – Vidéos et supports

https://oawclermont2019.sciencesconf.org/resource/page/id/3

🔗 Permalien

La preuve dans les sciences sociales [livre via l'identifiant doi]

https://journals.openedition.org/ress/377

🔗 Permalien

🔓 Open Access Week 2019 à Strasbourg – Vidéos et supports

http://urfist.unistra.fr/ressources/open-access-week-2019-videos-et-supports/

🔗 Permalien

🔓 IIIF [protocol] Download

http://www.geobib.fr/tool/iiif/

🔗 Permalien

🔓 Science ouverte @ CNRS

http://www.science-ouverte.cnrs.fr/

🔗 Permalien

Designing an advanced software tool for Digital Scholarly Editions [livre via l'identifiant doi]

https://scholarworks.iu.edu/journals/index.php/textual/article/view/27690/33533

🔗 Permalien

🗎 🔓 Feuille de route du CNRS pour la Science ouverte

http://www.cnrs.fr/sites/default/files/press_info/2019-11/Plaquette_ScienceOuverte.pdf

« L’ambition du CNRS est d’aboutir à 100 % des publications du CNRS en accès ouvert, dans les années qui viennent. »
Reste à voir ce qu’il en sera vraiment, et quels moyens ils auront pour cela.

🔗 Permalien

🔓 Participer à la transcription des archives en SHS

http://transcrire.huma-num.fr/

🔗 Permalien

🔓 En quoi le support numérique complexifie la recherche documentaire ?

http://bbf.enssib.fr/contributions/en-quoi-le-support-numerique-complexifie-la-recherche-documentaire

🔗 Permalien

Going Green. Publishing Academic Grey Literature in Laboratory Collections on HAL.

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02300017

🔗 Permalien

DARIAH and OPERAS join forces to make Open Science a reality in the arts, humanities and social sciences

https://www.dariah.eu/2019/10/28/dariah-and-operas-join-forces-to-make-open-science-a-reality-in-the-arts-humanities-and-social-sciences/

🔗 Permalien

🗎 Pourquoi la Science ouverte ? Un point de vue français.

https://opensciencesud.sciencesconf.org/data/pages/Pourquoi_la_science_ouverte_Marin_Dacos.pdf

🔗 Permalien

#DHnord2019 : Corpus et archives numériques

https://webtv.univ-lille.fr/grp/479/dhnord-2019-corpus-et-archives-numeriques/

🔗 Permalien

Monsieur Jourdain et la formation au numérique en SHS #DHnord2019

https://www.boiteaoutils.info/2019/10/keynote-dhnord2019-former-au-numerique-en-shs/

🔗 Permalien

Baromètre (gouvernemental) français de la Science Ouverte

https://ministeresuprecherche.github.io/bso/

🔗 Permalien

Le piège des accords transformants

https://frederichelein.wordpress.com/2019/10/20/le-piege-des-accords-transformants/

🔗 Permalien

La science ouverte aux Presses universitaires de Strasbourg (@PUStrasbourg)

https://openaccessweek.unistra.fr/actualites/actualite/news/la-science-ouverte-aux-presses-universitaires-de-strasbourg-pus/

La plaquette n’est de présentation n’est pas de moi, mais le contenu de ce qu’elle présente m’a occupé ces deux dernières années…
La plaquette en question (lien mort).

🔗 Permalien

Scientific output scales with resources – A comparison of US and European universities [livre via l'identifiant doi]

https://journals.plos.org/plosone/article?id=10.1371/journal.pone.0223415

🔗 Permalien

L’Accès Ouvert à la littérature scientifique

https://biblioweb.hypotheses.org/35700

🔗 Permalien

An Efficiency Comparison of Document Preparation Systems Used in Academic Research and Development [livre via l'identifiant doi]

https://journals.plos.org/plosone/article?id=10.1371/journal.pone.0115069

DOI : 10.1371/journal.pone.0125830
« The choice of an efficient document preparation system is an important decision for any academic researcher. To assist the research community, we report a software usability study in which 40 researchers across different disciplines prepared scholarly texts with either Microsoft Word or LATEX. The probe texts included simple continuous text, text with tables and subheadings, and complex text with several mathematical equations. We show that LATEX users were slower than Word users, wrote less text in the same amount of time, and produced more typesetting, orthographical, grammatical, and formatting errors. On most measures, expert LATEX users performed even worse than novice Word users. LATEX users, however, more often report enjoying using their respective software. We conclude that even experienced LATEX users may suffer a loss in productivity when LATEX is used, relative to other document preparation systems. Individuals, institutions, and journals should carefully consider the ramifications of this finding when choosing document preparation strategies, or requiring them of authors. »

🔗 Permalien

Un idHAL, des idéaux…

https://carnetist.hypotheses.org/1848

🔗 Permalien

DHLG – Digital Humanities Literacy Guidebook

https://cmu-lib.github.io/dhlg/

🔗 Permalien

ZotFile : un outil pour gérer vos PDF

https://zotero.hypotheses.org/2838

🔗 Permalien

« arXiv », le pionnier de l’ère numérique

https://www.lemonde.fr/festival/article/2019/08/20/arxiv-le-pionnier-de-l-ere-numerique_5500993_4415198.html

« Au cours du dernier demi-siècle, ils ont connu pas moins de quatre révolutions. […] La troisième, nettement moins célèbre, réalisée au tournant des années 1970 et 1980, a consisté en la création d’un logiciel de composition des documents techniques, équations comprises, nommé TeX. « Avec ce langage, son créateur, Donald Knuth, nous a donné le contrôle complet sur notre matière première et la capacité d’échanger sans dépendre d’un imprimeur et sans perte d’information […] »
J’avais jamais envisagé TeX de cette façon !

🔗 Permalien

Au doigt et à l’œil

https://www.arthurperret.fr/au-doigt-et-a-l-oeil.html

Billet qui répond à celui-ci, également dans mon agrégateur.
« Tiens, justement : lecteur ou lectrice de ce blog, je vous invite à regarder ce que devient un appel de notes comme celui-ciDont le contenu est à caractère purement démonstratif.lorsque vous visitez cette page sur votre téléphone—ou bien en réduisant la fenêtre de votre navigateur au point d’en simuler les dimensions. La note de marge ne s’affiche plus spontanément, il faut cliquer sur le petit appel chiffré : merveille de la CSS Tufte, le texte s’entrouvre alors comme si vous écartiez discrètement les persiennes pour jeter un coup d’œil à ce qui se cache derrière… »
Quoi que le style Tufte soit effectivement acceptable (les goûts, les couleurs…) sur écrans, il y a deux petits problèmes en ce qui concerne l’emploi du texte.
  1. Le premier concerne le copier-coller. Ce qui apparaît en gras dans la citation ci-dessus correspond à la note marginale, appelée dans le paragraphe ; étant dans un span et non un bloc séparé, la note marginale est copiée avec, ce qui n’est pas forcément ce qu’on souhaite.
  2. Le second concerne la référence, non au texte, mais à ses notes. Comment puis-je renvoyer à la note 2 de cet article ? La numérotation de la note est basée sur des compteurs CSS et la règle :before — ce qui est une façon de faire comme une autre. Et qui gagnerait à être conjuguée à une ancre HTML classique.
    Les références bibliographiques ont leurs propres ancres, pourquoi les notes n’en-ont-elles pas ?

🔗 Permalien

Harvard m’a tuer

https://ndbdp.hypotheses.org/88

Billet assez drôle sur les styles de référence bibliographique, et notamment les abominables styles anglosaxons (surtout « Harvard »).
RSS du carnet : https://ndbdp.hypotheses.org/feed

🔗 Permalien

Research Articles in Simplified HTML: a Web-first format for HTML-based scholarly articles

https://peerj.com/articles/cs-132/

🔗 Permalien

🔓 Repenser la place du numérique dans les SHS

http://www.lespetitescases.net/repenser-la-place-du-numerique-dans-les-shs

🔗 Permalien

Rainbow of open science practices [livre via l'identifiant doi]

https://zenodo.org/record/1147025

🔗 Permalien

Le CERN délaisse Microsoft pour le logiciel libre

https://www.zdnet.fr/actualites/le-cern-delaisse-microsoft-pour-le-logiciel-libre-39885945.htm

🔗 Permalien

Sciences & politique (3) : L’ombre de l’ingénieur

https://blogepervier.wordpress.com/2017/08/05/sciences-politique-3-lombre-de-lingenieur/

🔗 Permalien

Sciences & politique (2) : Plus près de la frontière

https://blogepervier.wordpress.com/2017/06/28/sciences-politique-2-plus-pres-de-la-frontiere/

🔗 Permalien

Sciences & politique (1) : L’hypothèse anti-politique

https://blogepervier.wordpress.com/2017/05/20/sciences-politique-1-lhypothese-anti-politique/

🔗 Permalien

🔓 Les mutations du livre Web

http://www.anthonymasure.com/conferences/2018-04-livre-web-ecridil-montreal

🔗 Permalien

Manifold

https://www.quaternum.net/2018/04/06/manifold/

Intéressant.

🔗 Permalien

Interroger IdRef avec Python

https://etnadji.fr/blog/idref.html

🔗 Permalien

Practical Consequences of the Elimination of Net Neutrality for the Research & Education

https://publications.arl.org/rli293/6

🔗 Permalien

/me curieux: Tropy

https://tropy.org/

🔗 Permalien

Les Presses universitaires de Strasbourg (PUS) rejoignent le réseau Mir@bel

https://www.reseau-mirabel.info/site/page/actualite#actu189

🔗 Permalien

De la lecture aux usages multiples – Doctorant et liseuse électronique : un retour d’expérience 2/2

https://imagelyon.hypotheses.org/820

🔗 Permalien

« Avant [la] liseuse électronique, je ne lisais pratiquement plus » – Doctorant et liseuse électronique : un retour d’expérience 1/2

https://imagelyon.hypotheses.org/813

🔗 Permalien

La haine des causes

https://blogs.mediapart.fr/blog/joseph-confavreux/051015/la-haine-des-causes

« Le ministre japonais de l'Éducation, Hakubun Shimomura, s'est, lui, contenté, d'envoyer une lettre aux présidents des quatre-vingt-six universités du pays pour leur demander de se débarrasser des départements de sciences sociales et d'humanités “ou de les convertir afin qu'ils correspondent mieux aux besoins de la société”.
Sans parvenir à de telles extrémités, la France et l’Europe, du moins leurs classes dirigeantes, semblent habitées par une semblable peur des savoirs qui dérangent, expliquent et éclairent. Au temps long de la réflexion, elles préfèrent l’immédiateté de la communication. À la recherche des causes, par la perspective historique ou par l’investigation sociologique, elles opposent l’urgence de l’action. À la complexité d’une pensée en mouvement, elles préfèrent la simplicité de mots d’ordre qui figent, assignent et immobilisent : restaurer la République, faire la guerre au terrorisme, réduire les déficits publics – quoi qu’il en coûte aux peuples et aux individus.
Qu’il s’agisse de la crise grecque ou des menaces terroristes, des enjeux sécuritaires ou des questions économiques, la politique contemporaine dans sa version dominante a choisi d’ignorer ce qui fait les sociétés : leur histoire, leurs structures, leurs contradictions sociales et, par-dessus tout, leur foncière diversité ethnique, culturelle et religieuse. Les sciences humaines et sociales sont ainsi bannies, discréditées ou vilipendées, au nom du fait qu’elles installeraient une “culture de l’excuse”. »

🔗 Permalien

Trois ans après la mort d’Aaron Swartz, où en sommes-nous ?

https://scinfolex.com/2015/11/01/trois-ans-apres-la-mort-daaron-swartz-ou-en-sommes-nous/

🔗 Permalien

LaTeX en amont des humanités numériques

https://contagions.hypotheses.org/686

🔗 Permalien

Lazy Scholar (check of Google Scholar for full text and various metrics while browsing an abstract)

https://addons.mozilla.org/en-US/firefox/addon/lazy-scholar/

« A recent study by Khabsa & Giles (2014)* estimated that 24% of scientific papers are freely available through Google Scholar. In some scientific disciplines, it reached as high as 50%. Thus, Google Scholar can be a first stop to check for a free full text of a paper. However, it takes 7 clicks to do this manually, and checking for metrics and other info takes much more time.

Lazy Scholar automatically queries Google Scholar for a freely available full text the instant you open a scientific paper. Set up library links in Google Scholar and/or your institution's EZproxy url in settings to show preformed links without leaving the page. In addition, it checks for comments on the paper in PubPeer & PubMed Commons, provides various citation metrics on the paper and journal, and one-click citation styles, including a preformed powerpoint style. »

🔗 Permalien

🔓 Cet obscur objet du désir académique : la note en bas de page

http://parenthese.hypotheses.org/644

🔗 Permalien