Ét.Nadji.fr/

Du code, des mots, des livres.

Il est stérile de rattacher l’hésitation vaccinale au complotisme

https://epancopi.hypotheses.org/81

[L]’hésitation vaccinale n’est pas le reflet d’une partition binaire du monde entre rationalité et irrationalité, ou entre les héritiers des Lumières et les complotistes. Elle est le produit diffus d’une confiance variable dans les institutions politiques et scientifiques. La caricature de l’antivaccin comme complotiste n’aide pas à capturer cette diversité et n’incite pas à une remise en cause des institutions à la source de cette défiance. Le prêche de la « bonne parole » scientifique couplée à la stigmatisation de la mal-pensance complotiste n’a pour effet qu’une polarisation accrue de l’opinion. Cette stratégie de guerre d’opinion solidifie plutôt qu’il ne réduit le déficit de confiance : c’est une stratégie perdante.

Permalien