Ét.Nadji.fr/

Du code, des mots, des livres.

Des mots découverts – 5

Étienne Nadji
27/07/2021 à 20h

Sommaire

  1. Lisibidinalité
  2. Homaranisme
  3. Circassien
  4. Staroste
  5. Chrononyme

Lisibidinalité 🔗

Découvert en traitant les résumés (abstracts) d’une revue (RANAM, 43) ; le mot n’a pas l’air de dépasser le cadre de l’analyse de la littérature anglophone. St Google nous donne, chiffre faramineux, huit résultats. On ne le trouve ni dans le DVLF, ni dans le TLFi, ni même dans le Wiktionnaire.

Une définition est donnée dans un article consacré à Lacan [sic] :

[La lisibidinalité des textes littéraires est] le rapport qu’ils entretiennent avec le désir et la jouissance de leur lecteur.

Dans un bouquin de préparation au CAPES sur une œuvre de Richard Ford (toujours de la littérature anglo-américaine), on trouve une définition plus lisible de la lisibidinalité :

Pour que le lecteur aie envie de lire, de tourner la page, encore faut-il que le texte suscite son désir, faute de quoi le livre lui tombera des mains. […] l’intensité avec laquelle [le livre] engage le désir du lecteur. Ce désir ne se réduit pas à un simple désir de savoir, comme dans le roman policier mais il est proportionnel au degré de poéticité d’un texte […]

Homaranisme 🔗

Mis en lumière (littéralement) par le Wiktionnaire français, l’homaranisme est « le fait de considérer tout être humain comme son adelphe, indépendamment de ses différences ». En bref, un mot bien compliqué pour définir un comportement décent.

Circassien 🔗

Un circassien est un habitant de la Circassie (surprenant), soit au nord du Caucase, sur la côte de la mer Noire. Une guerre entre la Russie et ses habitants a donné lieu à un génocide dont je n’avais pas du tout entendu parler. Le terme de génocide semble faire débat.

«  Qu’il s’agisse « seulement » d’un nettoyage ethnique ou d’un génocide, de toutes manières, c’est une période bien crade de l’histoire.  »

Staroste 🔗

Découvert en lisant Le Sorceleur1, comme d’autres termes liés de près ou de loin au Moyen Âge / « ancien régime » polonais. Un staroste est donc un noble, qui dispose d’un fief, la starostie. Comme le titre et le mot sont peu courants en français et bien pompeux, il existe, à l’Académie française à des fins évidemment parodiques, un staroste au Collège de ’Pataphysique ☺.

Chrononyme 🔗

Le terme est assez transparent dans son étymologie, et on en déduit assez vite qu’il s’agit d’un nom désignant une période donnée. Mais, précise Wikipédia, il s’agit plutôt d’un nom désignant « une portion de temps à laquelle la communauté sociale attribue une cohérence », aussi pertinente cette cohérente soit-elle.

L’article Wikipédia nous donne comme exemples les « Années folles » ou encore les « Trente glorieuses ». On voit bien que ce sont des noms liés à des communautés sociales, et pas linguistiques : la « Belle époque » ne l’a pas été pour les ouvriers.

On parle aussi d’héméronymes pour certaines dates, comme le 11 septembre 2001. Les héméronymes ont des caractéristiques communes avec les chrononymes, mais on peut apparemment les décliner : « Le 11 septembre de X », « X, un nouveau 11 septembre »2

En espéranto 🔗

FrançaisEspéranto
Lisibidinalitélegvolupteco, dérivé de lego (lecture), volupto (plaisir sensuel), et -ec (abstrait).
Homaranismehomaranismo (terme original)
Circassienĉerkeso (traduction pure)
Starostearistokrato (faute de mieux)
Chrononymetempaĝulo, dérivé de Tempaĝo, période historique)

Notes

  1. Si Le Sorceleur n’avait pas pour lui un certain ton et ses inspirations slaves (normales pour un auteur polonais), il n’aurait pas beaucoup d’intérêt littéraire.  
  2. Au Chili, le 11 septembre doit plutôt être celui de 1973 que de 2001.