Ét.Nadji.fr/

Du code, des mots, des livres.

Frakaso, un soundboard libre

Ceux qui regardent des diffusions en direct (streams) en ligne connaissent sans doute le principe des boites à son (soundboard1) : un logiciel qui associe la lecture d’un son à un raccourci clavier2. On s’en sert pour appuyer son propos, réagir à un événement quelconque, ou, il faut bien le dire, pour faire n’importe quoi en abusant des sons.

Il existe un soundboard libre pour Android, une plâtrée de soundboard privateurs pour Windows® et au moins un pour Mac OS® (payant, évidemment). Quant à GNU / Linux, eh bien, un script bash ou Xbindkeys font très bien l’affaire, donc le besoin d’un logiciel dédié ne se fait pas sentir.

Mais de même qu’on a fait aTunes3 pour ménager les habitués d’iTunes, il est malgré tout utile d’avoir sous GNU / Linux un équivalent de soundboard pour pousser à l’adoption de l’OS. Il y a un long débat dans la communauté du logiciel libre sur la pertinence des « clones », mais en ce qui concerne les soundboard, il ne semble pas exister de logiciel hégémonique ; c’est plutôt la forme de l’interface (souvent une grille) qui l’est.

Donc puisque j’avais du temps à perdre, j’en ai fait un, qui s’appelle Frakaso (« vacarme » en espéranto). Il est conçu pour s’intégrer à GNOME, il y a encore des choses à faire4, mais il n’est pas moche et fait le taff. Et vous le trouverez là.

Frakaso. Le thème sombre pour GNOME est Qogir.

Notes

  1. Il n’est pas facile de trouver une traduction française. « Boite à son » est une traduction que j’ai trouvée, mais puisqu’il s’agit d’un terme technique, il y en a surement une meilleure traduction que je n’ai pas dénichée. D’ailleurs les traductions ordinaires de soundboard n’ont rien à voir avec l’objet de ce billet. A sound board peut ainsi être une table d’harmonie et a sounding board est un abat-voix.  
  2. Et à un clic dans le logiciel, mais c’est moins courant / pratique.  
  3. Je lui préfère Clementine, mais bon, pour le bien de l’argumentation…  
  4. Les bugs et les demandes de fonctionnalité, c’est sur cette page.  

Commentaires

Pour commenter ce billet, envoyez un mail sur etnadji (at) eml.cc, ou créez-vous votre blog.