Ét.Nadji.fr/

Du code, des mots, des livres.

Étiquette : Recherche

Rainbow of open science practices

https://zenodo.org/record/1147025

DOI: 10.5281/zenodo.1147025.

Permalien

Le CERN délaisse Microsoft pour le logiciel libre

https://www.zdnet.fr/actualites/le-cern-delaisse-microsoft-pour-le-logiciel-libre-39885945.htm

Permalien

Sciences & politique (3) : L’ombre de l’ingénieur

https://blogepervier.wordpress.com/2017/08/05/sciences-politique-3-lombre-de-lingenieur/

Permalien

2018-05-21

Sciences & politique (2) : Plus près de la frontière

https://blogepervier.wordpress.com/2017/06/28/sciences-politique-2-plus-pres-de-la-frontiere/

Permalien

2018-05-21

Sciences & politique (1) : L’hypothèse anti-politique

https://blogepervier.wordpress.com/2017/05/20/sciences-politique-1-lhypothese-anti-politique/

Permalien

2018-05-21

🔓 Les mutations du livre Web

http://www.anthonymasure.com/conferences/2018-04-livre-web-ecridil-montreal

Permalien

2018-05-17

Manifold

https://www.quaternum.net/2018/04/06/manifold/

Intéressant.

Permalien

2018-05-17

Interroger IdRef avec Python

https://etnadji.fr/blog/idref-python.html

Permalien

Practical Consequences of the Elimination of Net Neutrality for the Research & Education

https://publications.arl.org/rli293/6

Permalien

/me curieux: Tropy

https://tropy.org/

Permalien

2018-03-17

Les Presses universitaires de Strasbourg (PUS) rejoignent le réseau Mir@bel

https://www.reseau-mirabel.info/site/page/actualite#actu189

Permalien

De la lecture aux usages multiples – Doctorant et liseuse électronique : un retour d’expérience 2/2

https://imagelyon.hypotheses.org/820

Permalien

« Avant [la] liseuse électronique, je ne lisais pratiquement plus » – Doctorant et liseuse électronique : un retour d’expérience 1/2

https://imagelyon.hypotheses.org/813

Permalien

La haine des causes

https://blogs.mediapart.fr/blog/joseph-confavreux/051015/la-haine-des-causes

« Le ministre japonais de l'Éducation, Hakubun Shimomura, s'est, lui, contenté, d'envoyer une lettre aux présidents des quatre-vingt-six universités du pays pour leur demander de se débarrasser des départements de sciences sociales et d'humanités “ou de les convertir afin qu'ils correspondent mieux aux besoins de la société”.
Sans parvenir à de telles extrémités, la France et l’Europe, du moins leurs classes dirigeantes, semblent habitées par une semblable peur des savoirs qui dérangent, expliquent et éclairent. Au temps long de la réflexion, elles préfèrent l’immédiateté de la communication. À la recherche des causes, par la perspective historique ou par l’investigation sociologique, elles opposent l’urgence de l’action. À la complexité d’une pensée en mouvement, elles préfèrent la simplicité de mots d’ordre qui figent, assignent et immobilisent : restaurer la République, faire la guerre au terrorisme, réduire les déficits publics – quoi qu’il en coûte aux peuples et aux individus.
Qu’il s’agisse de la crise grecque ou des menaces terroristes, des enjeux sécuritaires ou des questions économiques, la politique contemporaine dans sa version dominante a choisi d’ignorer ce qui fait les sociétés : leur histoire, leurs structures, leurs contradictions sociales et, par-dessus tout, leur foncière diversité ethnique, culturelle et religieuse. Les sciences humaines et sociales sont ainsi bannies, discréditées ou vilipendées, au nom du fait qu’elles installeraient une “culture de l’excuse”. »

Permalien

2015-11-05

🔓 Trois ans après la mort d’Aaron Swartz, où en sommes-nous ?

http://scinfolex.com/2015/11/01/trois-ans-apres-la-mort-daaron-swartz-ou-en-sommes-nous/

Permalien

2015-11-05

🔓 LaTeX en amont des humanités numériques

http://contagions.hypotheses.org/686

Permalien

Lazy Scholar (check of Google Scholar for full text and various metrics while browsing an abstract)

https://addons.mozilla.org/en-US/firefox/addon/lazy-scholar/

« A recent study by Khabsa & Giles (2014)* estimated that 24% of scientific papers are freely available through Google Scholar. In some scientific disciplines, it reached as high as 50%. Thus, Google Scholar can be a first stop to check for a free full text of a paper. However, it takes 7 clicks to do this manually, and checking for metrics and other info takes much more time.

Lazy Scholar automatically queries Google Scholar for a freely available full text the instant you open a scientific paper. Set up library links in Google Scholar and/or your institution's EZproxy url in settings to show preformed links without leaving the page. In addition, it checks for comments on the paper in PubPeer & PubMed Commons, provides various citation metrics on the paper and journal, and one-click citation styles, including a preformed powerpoint style. »

Permalien

🔓 Cet obscur objet du désir académique : la note en bas de page

http://parenthese.hypotheses.org/644

Permalien

2015-02-24