Ét.Nadji.fr/

Du code, des mots, des livres.

Étiquette : Prêt

🔓 Peut-on prêter ses livres ?

http://page42.org/peut-on-preter-ses-livres/

« Au risque de creuser des trous dans notre bibliothèque, nous avons tous un jour ou l’autre prêté un livre à quelqu’un d’autre. J’ai coutume de dire que mes bouquins préférés sont aussi ceux qui manquent sur mes étagères : à force de les conseiller, de les glisser sur la table à la fin d’un repas, j’ai oublié à qui je les avais prêtés. »
Deux façons, qui se valent, de savoir si l’on aime une œuvre: ou bien la prêter, ou bien inciter quelqu’un à se la procurer par ses propres moyens. La deuxième façon est plus intéressante pour le commerce, mais nettement moins pour l’amitié.

Permalien

2015-09-11

🔓 On ne prête qu'aux riches !

http://affordance.typepad.com//mon_weblog/2015/09/on-ne-prete-que-aux-riches.html

« Rien n'est jamais gratuit. C'est parce que les choses ont un prix qu'elles devraient légalement, légitimement et naturellement, sans restriction d'aucune mesure, pouvoir être échangées comme bon nous semble dès lors qu'elles ont été acquises. Nier le prix des choses c'est nier leur capacité à être prêtées à d'autres et faire le jeu des nayants droits et des plateformes.
C'est parce que nous sommes incapables de fixer le prix, la valeur de nos données personnelles que nous nous résignons à voir des empires économiques se bâtir sur elles, et que nous sommes incapables de choisir entre ceux qui nous disent être prêts à payer pour moins de collecte et ceux qui nous disent de vendre (ces données) au juste prix de notre labeur digital.
A force de ne prêter qu'aux riches, ils ont fixé le prix du prêt.
Et on a oublié que prêter n'avait pas de prix. »

Permalien

2015-09-11

Se prêter des livres entre particuliers, une fraude pour l'industrie du livre

https://www.actualitte.com/article/monde-edition/la-start-up-booxup-visee-par-une-enquete-de-la-brigade-de-repression-des-fraudes/60403

Ils marchent sur la tête ou bien?

Permalien

2015-09-11