Ét.Nadji.fr/

Du code, des mots, des livres.

L’inquiétant déni du social

https://medium.com/@tcatf_/linqui%C3%A9tant-d%C3%A9ni-du-social-b607833f2ae9

« il n’est pas besoin de lire Umberto Eco ou Pierre Bourdieu pour savoir que depuis longtemps les pratiquants des sciences humaines et sociales se sont interrogés sur l’étrange lien qui semble exister entre montée de l’extrême-droite et haine de toute pensée critique et scientifique se proposant d’analyser le monde social. Il est après tout normal, si le devoir des sociologues (comme de tous scientifiques) est d’énoncer des vérités qu’ils observent empiriquement par des travaux de terrain mobilisant des méthodes d’observation, de décompte, de comparaison, et de remise sur le temps long de phénomènes complexes, vérités qui peuvent souvent aller à rebrousse-poil du sens commun, que les idéologies les plus intéressées au maintien de “l’ordre des choses” se dressent contre ce qu’ils ont à dire et, quand elles se sentent le courage d’assumer les appels à la censure, contre leur existence même. […] Tout ceci s’appuie sur une idéologie plus large, qui ne se résume pas à des polémiques peu intéressantes : une idéologie du refus de la moindre explication sociale des phénomènes sociaux. Il s’agit à terme d’interdire de parler du monde social d’une manière autre qu’en disant aux pauvres qu’ils méritent d’être où ils sont, aux victimes de racisme qu’ils l’ont bien cherché, et aux femmes que leur féminisme était bien amusant mais qu’il est temps d’y mettre un terme et de revenir en arrière. »

Permalien