Ét.Nadji.fr/

Du code, des mots, des livres.

On ne naît pas étudiant·e, on le devient

https://journals.openedition.org/rfsic/5130

« On le voit, l’entrée dans le monde des études supérieures suppose bien d’entrer aussi dans un monde de référence exigeant sur le plan informationnel, parfois fort éloigné des habitudes et postures des jeunes concernés, qui véritablement s’engagent alors dans des processus d’acculturations informationnelles, qui sont particulièrement coûteux tant sur le plan cognitif que temporel. L’étude des parcours de ces jeunes acteurs confrontés à un monde aux exigences tacites, supposant de savoir déployer une grille de lecture des attentes et des ressources informationnelles permettant de se distinguer dans ce système d’enseignement-apprentissage, révèle ce dernier, du point de vue des acteurs eux-mêmes, davantage comme un lieu de rupture que de transition biographique. Ceci semble d’autant plus vrai que tous ces jeunes enquêté·es ont des parents qui n’ont pas de vécu en matière d’études supérieures, voire même sont les seul·es de leur famille à éprouver le monde universitaire, et d’ailleurs à géographiquement et culturellement devoir changer radicalement de milieu de vie pour leurs études. »

Permalien

2019-03-11